Le Forum Francophone sur le Moyen-Age
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 [Conflit] la Praguerie

Aller en bas 
AuteurMessage
Tancred de Clermont
Admin
Tancred de Clermont

Messages : 255
Date d'inscription : 30/11/2013
Age : 23
Localisation : Auvergne

[Conflit] la Praguerie Empty
MessageSujet: [Conflit] la Praguerie   [Conflit] la Praguerie Icon_minitimeDim 23 Fév - 1:53

Conflit

La Praguerie :

[Conflit] la Praguerie Vigiles_du_roi_Charles_VII_13
"La Guerre de la Praguerie" par Martial d'Auvergne, enluminure de l'œuvre "Vigiles de Charles VII"

Etrange guerre que cette Praguerie, fort peu connue elle reste tout de même une des premières "guerre civile" Française; son nom n'a presque rien avoir avec ses événements, "Praguerie" fait tout simplement référence aux révoltes hussites alors récentes et ayant un caractère similaire à ce conflit.

Fin 1439, les grands Seigneurs Arthur III de Bretagne et Charles IV du Maine sont les deux conseillers du roi, ces derniers, fort influents, attirent les convoitises... Et en effet, au même moment les Sires Charles Ier de Bourbon, Jean II d'Alençon, et Jean IV d'Armagnac complotent contre eux, leurs missions : les liquider. malheureusement pour eux, le complot est très vite éventé, laissant des rancœurs entre les grands seigneurs du royaume...
Quelques temps plus tard à Orléans les Etats généraux viennent de se réunir pour mettre fin aux exaction des "écorcheurs", des armées libres se livrant aux pillages, aux raids, aux rançonnements et autres mais se proclamant au service du Roi Charles VII et de ses vassaux( mais à ne pas confondre avec les Grandes compagnies, mercenaires et routiers ). Le 2 Novembre 1439 le roi instaure une ordonnance qui réforme "l'Armée" : c'est à dire la sienne, celle du Domaine royal mais aussi celles de tout seigneur du Royaume de France...
Bien entendu la haute noblesse va refuser, comment pourrait elle accepter que l'on leurs retire ces armées dévoués et "bon marché" qu'ils ont employés régulièrement, notamment le Duc de Bourbon, auquel ils vont causer une triste réputation... Seul le Roi Charles VII de France et Arthur III de Bretagne ont le monopoles de ses "mercenaires" pas comme les autres... ce qui attira de nombreuses convoitises...

[Conflit] la Praguerie Charles_VII_by_Jean_Fouquet_1445_1450
le Roi Charles VII, par Jean Fouquet

Les anciens conspirateurs Charles Ier de Bourbon, Jean II d'Alençon, et Jean IV d'Armagnac  reforment leurs anciennes entente auquel les rejoignent Georges de la Trémoille, Jean d'Orléans mais aussi le Dauphin Louis de Valois, le futur roi Louis XI. En effet, Alençon à réussi à convaincre le Dauphin à rejoindre à leur cause, qui n'est d'autre que d'évincer et de mettre le roi sous tutelle, de mettre Louis au pouvoir et de se débarrasser de Richemont.
De plus, sa seigneurie Louis est dégouté par ce roi qui l'insupporte. Toutes ces choses mène à une seule conséquence : la guerre. Les seigneurs révoltés lancent l'appel aux armes, leurs troupes sont en marche.

Le Poitou est le premier territoire à se révolter, Niort est en effet le foyer de cette rébellion. La royauté ne se fait pas attendre et les armées du Roi passent à l'attaque. Les armées s'affrontent en escarmouche dans le Poitou, les troupes royales mâtent rapidement les poitevins et mettent le siège devant Niort, qui est prise aisément. Suite à cela, les chefs rebelles se replies et partent en direction du Bourbonnais et de la Basse-Auvergne, les terres de Charles Ier de Bourbon...

[Conflit] la Praguerie Montjo10
"Montjoie ! Saint-Denis !" Les troupes de Charles VII et d'Arthur III de Bretagne, dit Richemont, passent à l'attaque !
Tout au long de leurs chemins entre Poitou et Bourbonnais les escarmouches désastreuses se font de plus en plus nombreuses, la traversée de la Touraine et du Berry voit l'abandon des petits seigneurs qui abandonnent les grands vassaux... Lors de l'arrivée en Bourbonnais ne restent alors que les premiers grands conspirateurs. Pensant trouver refuge en terre bourbonnaises et auvergnates, ils n'en furent que plus affligés : c'est l'évènement des fameuses "13 Bonnes villes d'Auvergne", en effet les villes d'Auvergne refusent d'ouvrir leurs portes aux ennemis du roi, dont notamment la capitale auvergnate Riom, les auvergnats restant fidèle à la Couronne.

[Conflit] la Praguerie 800px-Riom_d%27apr%C3%A8s_Guillaume_Revel_%28vers_1450%29
Riom, capitale du duché d'Auvergne, qui rendit l'Auvergne fidèle à la couronne Française, "la Ville et le Palais de Riom" par Guillaume Revel, 1450 dans son "Armorial d'Auvergne, Bourbonois et Forestz".

Isolés, les troupes rebelles seront bientôt rattrapés et taillés en pièces. Seuls les seigneurs auront survécus, et étrangement auront été pardonnés en juillet 1440, des terres leurs étant même données, c'est notamment la naissance du Dauphiné, qui fut donné à Louis de Valois, futur Louis XI, tout cela ayant été signé lors du traité de Cusset, toujours en Auvergne, qui mit fin à ce triste conflit qu'est la Praguerie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://krak-des-chevaliers.forumactif.org
 
[Conflit] la Praguerie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le conflit entre Wallons et Flamands
» conflit intèrieur : la spasmophilie et la tétanie
» Le conflit israélo/palestinien
» Pièces de théâtre sur la mémoire et le conflit ?
» Paradoxe dans le conflit syrien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Krak des Chevaliers :: Occident : Europe et Empire Byzantin :: France : Oil, Occitanie, Bretagne,...-
Sauter vers: